Réunion publique - 1ère


Désolé, l'inscription est terminée.

Une rencontre avec les habitants de Lablachère pour expliquer et questionner le projet E.G.A.L et recueillir les besoins, les envies des lablachérois.


  • Date : 09/03/2020 19:00
  • Emplacement: Lablachère, France (Carte)
  • Plus d'Informations: Salle polyvalente

Description

Nous sommes fiers de la réunion publique de présentation de notre projet et en faisons procès-verbal entamant dès le début notre promesse d’information et de transparence.

20 personnes selon la gendarmerie, 72 d’après une personne qui à compté  (avec ou sans les candidats, je ne sais pas puisque badgés, nous étions au milieu du public).

Eric Boissin se présente et ouvre le show en précisant que son rôle de candidat de tête de liste ne consiste qu ‘à être le responsable légal de la liste É.G.A.L jusqu’à la proclamation des résultats.

Il présente ensuite Corinne Larcher qui sera notre modératrice et animatrice. Elle se présente et explique l’organisation de la soirée. Elle nous propose un texte, émouvant d’un maire qui ne se représente pas en 2020 et qui illustre très bien les racines de notre projet. Après avoir donné quelques statistiques sur notre liste, expliqué que suite à une erreur de notre part, nos bulletins seront inutilisables pour le vote mais seront réimprimés et présents sur les tables de vote, elle présente Jean-luc Levecque, après avoir excusé 4 candidats qui ne pouvaient être présents, Marie Burel, Véronique Souviat,  Guy Montaudon, notre doyen, Gilbert Rieusset chez qui nous avons installé notre bureau d campagne. Jean-luc se présente et explique pourquoi il s’est impliqué dans ce projet et en doyen de la soirée qu’il est (pour la liste EGAL), il présente la benjamine Pauline Boissin, qui après avoir expliqué son engagement  présente quelques candidats encore timides: Jean-Christophe Basset, Olivier Dejonghe, Mélanie Aygon, Florence Dal Morin, Pedro Mesquita Teixira, Pascal Brian (qui au passge, conseille de voter EGAL ;-)

Corinne reprend la parole et nous présente schématiquement le fonctionnement d’une municipalité. Puis elle présente notre originalité à savoir Participation, Collégialité et Transparence. Patricia Raphanel après nous avoir expliqué pourquoi devant la difficulté à prononcer son nom de femme mariée elle s’était inscrite sous son nom de jeune fille, nous éclaire sur la Collégialité, Olivier Chevalin qui donne sa vision de la Transparence et Séverine Trouillas celle de la participation. Un nouveau graphique ( voir la rubrique Articles) est projeté afin que le public comprenne la différence essentielle de fonctionnement, à savoir que pas un dossier ne pourra être délibéré si il n’a pas été étudié par une commission thématique, par la commission permanente et la commission aimer la vie. Il présente ensuite les différents points d’entrée des citoyens dans la gouvernance et particulièrement le Laboratoire de projets ( voir la rubrique Articles), que développe Corinne. 

Corinne organise ensuite la séance de créativité qui consiste pour le public à écrire sur un post it, une réponse à la question, « le projet que doit instruire le conseil municipal c’est: »

opération réussie puisque nous recueillons de nombreux post it qui étudiés pendant la semaine nous permettrons d’exposer lors de notre réunion publique de Vendredi deuxième réunion initialement proposée le 13/03 mais annulée au regard des mesures sanitaires en période de crise COVID19 - les premiers projets participatifs proposés par les citoyens.  Alain Chartin  candidat, terminera la réunion en nous expliquant son engagement et après avoir réclamé que l’on bouche les trous sur la route à Rieublanquet.

Soirée gaie, pas de questions vicieuses ou polémiques, ou tous les candidats présents auront pour la plupart pris la parole sur un des  thèmes de notre projet, illustrant la collégialité. De nombreux applaudissements ont ponctués nos interventions. Nous sommes heureux et fier d’avoir dès notre première réunion publique, montré notre différence, nos emballements, notre enthousiasme, en nous présentant tels que nous sommes, en ayant entamé la participation sans avoir égrené les projets, classiques, que tous promettent. .

La soirée s’est un peu prolongée pour répondre individuellement aux questions du public.